République Dominicaine

10 jours en République Dominicaine

cayo arena proche punta rucia en republique dominicaine

La République Dominicaine, le pays de mon cœur. J’ai eu la chance d’y vivre et travailler pendant 1 an et demi et de découvrir ce pays auquel je reste toujours fortement attaché. Beaucoup de mes weekends ressemblaient à des vacances..Pourtant j’ai profité de la visite de ma sœur et son mari pour établir un programme de quoi faire pendant 10 jours en République Dominicaine. Pour être honnête il était intense, mais je vous le présente !

Punta Poppy vue du ciel

Idée de programme pour 10 jours en République Dominicaine

A savoir que ce programme n’est pas adapté pour tout le monde. Ma sœur et son mari avaient envie de- en vrac : farniente, voir des cascades, goûter la cuisine locale, faire du paddle/kayak ou autres activités de mer, plage et cocotiers, découverte, surf, dauphins ou baleines, et loger dans des petits hébergements. Tout ça en essayer de garder un petit budget !

Ils sont venus en mars et il faut reconnaître que la météo n’a pas toujours été au top, avec un peu de pluie et des restes de tempête, ce qui donne une mer moins calme et moins transparente. Mais bon ça restait de superbes vacances pour eux (et pour moi qui en ait aussi profité) !

Comme j’avais envie de les faire rêver un peu je leur avais préparé un powerpoint à l’ancienne ! Et comme aujourd’hui j’ai un peu la flemme je vous mets tout le détail en images ! Mais aussi un petit résumé et quelques explications quand même ! A savoir, j’avais loué une voiture pour réaliser ce voyage. Les routes ne sont pas toujours en bon état et il faut être prudent. L’autoroute de Las Terrenas est super, le reste des routes beaucoup moins (mais ça peut changer). C’est parti, voici le programme en image d’abord, et en détails.

itinéraire 10 jours république dominicaine
  • Direction le nord de l’île pour 3 nuits à Las Terrenas : nous avons pris la route directement après leur arrivée puisque l’entrée de l’autoroute se situe pas très loin de l’aéroport de Saint Domingue. Cela permet également d’éviter les bouchons de la capitale, et de commencer à rêver dès le premier matin avec de jolies plages. Ce petit village allie paysages magnifiques, plages, bachata/salsa/merengue à volonté. De nombreux français habitent là-bas, vous n’aurez pas de mal à trouver du pain et des restaurants français (même si ce n’est évidemment pas le but des vacances, un bon pain au chocolat le matin ça ne fait jamais de mal). Ambiance relax et soirées animées (surtout en haute saison). Il y a beaucoup d’offres sur airbnb et nous avions choisi une « petite » villa sympa, avec 3 chambres en face de la plage Punta Poppy. Le village est facilement accessible à pieds, ou à quelques minutes en motoconcho (moto-taxi). Vous pourrez monter à 3 dessus en tout (sans casque évidemment) mais ne vous faites pas avoir sur le prix !
  • Etape 2 : on continue sur la route du Nord avec un petit village tranquille : Rio San Juan. Malheureusement la mer était trop agitée pour nous permettre la sortie en bateau de laguna Gri-Gri. Pour l’avoir déjà testé ça vaut le coup. Nous avons vu Playa Grande sous une petite pluie malheureusement (pas de quoi décourager les baigneurs courageux). Pas de bol pour ma soeur qui avait posé sa serviette sur la plage malgré tout et n’avait pas anticipé une vague un peu plus grosse 😉 J’avais choisi un logement Vista Linda, assez sommaire mais idéal pour se retrouver proche de la nature et être dépaysé.
  • Etape 3 : Cabarete. La ville du surf et kitesurf par excellence. Parfait si vous souhaitez prendre des cours, vous retrouvez dans une atmosphère assez jeune et très vibrante. L’ambiance est vraiment sympa !
  • Etape 4 : Punta Rucia. On se rapproche de plus en plus de la frontière avec Haïti et on s’éloigne de la civilisation ! Le village c’est surtout une rue principale en terre, qui longe la mer. Dépaysement garanti, et surtout calme et repos puisque les activités sont limitées. C’est pourtant un lieu de passage pour tous les touristes se rendant à Cayo Arena, un banc de sable en pleine mer (celui de la photo principale) qui peut accueillir des centaines de touristes rapidement. Levez vous tôt et négociez avec un local pour arriver les premiers, sinon cela perd beaucoup de son charme ! Il se peut toutefois qu’avec les années il disparaisse complètement. Pour les logements, vous aurez l’option luxe avec le Punta Rucia Lodge, ou plus rustique avec Villa Rosa par exemple. A vous de choisir !
  • Dernière étape : Saint Domingue, la capitale ! J’habitais à Saint Domingue donc mon appartement se trouvait là bas. Le quartier colonial mérite d’être découvert, ainsi que sa vie nocturne. Si vous avez la chance d’y être un dimanche soir, rendez-vous au concert gratuit à Las Ruinas dans le centre colonial. Très fréquenté par les locaux c’est l’occasion de découvrir l’ambiance dominicaine par excellence. Et pour la journée, vous avez également de nombreuses plages à proximité. Vous pouvez profiter du dernier jour pour découvrir Los 3 Ojos et ses bassins naturels, et ensuite jouir des dernières heures de plage à Boca Chica, pas très loin de l’aéroport. Bonne nouvelle, beaucoup de restaurants ont des douches, ce qui vous permet de reprendre l’avion dans de bonnes conditions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *