Voyages

10 jours à Cape Town en Afrique du Sud

randonnée Table Mountain

En vivant à l’île Maurice je voulais en profiter pour découvrir les pays aux alentours. Pour beaucoup les prix des vols ne sont pas plus intéressants qu’en partant de France, mais ça m’a permis de découvrir la Réunion, Rodrigues (ok ça fait partie de l’île Maurice, mais quand même), Dubaï…Et puis surtout ça m’a permis de partir 10 jours à Cape Town, un voyage que j’ai particulièrement aimé.

Le problème quand tu vis à l’étranger c’est que tu consacres souvent une partie de tes vacances pour rentrer en France, voir la famille, les amis… J’en ai tout de même profité pour réaliser un rêve (enfin à peu près) : faire un safari !

Pourquoi partir en Afrique du Sud ?

Je me suis creusée la tête longtemps pour trouver le pays idéal. En partant seule je voulais être sure de faire des rencontres, que ça reste safe pour une fille voyageant seule et dans un budget pas trop élevé. Ok vous me direz l’Afrique du Sud, pas le meilleur pays pour la sécurité à la base mais franchement en respectant les règles de base de sécurité je n’ai eu aucun problème.

Bref, j’avais regardé du côté de Ucpa, Copines de voyages, Petits Trips entre amis mais rien ne correspondait à mes dates, à mon budget, ou à une distance raisonnable de l’île Maurice. Et puis l’Afrique du Sud me tentait depuis très longtemps, je n’avais eu que des retours positifs et c’était l’occasion. Bon ok ma version idéale aurait été de faire un safari à 2, mais bon on s’adapte ! Au delà de la possibilité de rencontrer les Big Five, l’Afrique du Sud est un pays qui a énormément à offrir en termes de nature, paysages, richesse de la culture et dépaysement. A seulement quelques heures de vol, autant en profiter.

N’hésitez pas à partager vos conseils et lieux préférés en commentaire.

Quoi faire lors d’un séjour de 10 jours à Cape Town ?

Même si l’idée me trottait dans la tête depuis quelques semaines j’ai mis longtemps à me décider avant de prendre mes billets (qui ont évidemment augmenté entre temps, le problème d’avoir autant de mal à prendre des décisions). Devais-je m’arrêter à Johannesburg ? Me baser uniquement à Cape Town ? Pas facile de choisir. Autant dire que Skyscanner et Momondo étaient – et sont toujours – mon meilleur ami dans ces périodes où je passe énormément de temps à comparer les différentes options de billets d’avions. Skyscanner est une bonne solution pour tester les vols en changeant les dates, multi destinations ou non…

Bref, tout ça pour dire que j’ai choisi de passer 9 jours entiers sur place et de découvrir les alentours tout en restant basée dans une auberge de jeunesse du Cap. L’avantage en basse saison (je suis partie fin août-début septembre) c’est que je n’avais pas besoin d’anticiper les réservations. En revanche si vous partez en haute saison ça reste indispensable ! Est-ce que 10 jours à Cape Town ce n’est pas trop ? Avec le recul je ne pense pas, ça m’a vraiment permis de découvrir la ville et ses alentours sans me presser, et il reste encore de nombreuses choses que je n’ai pas eu le temps de voir. Je retournerais en Afrique du Sud, c’est sûr !

Allez, en route, il est temps de passer à l’action !

Table Mountain

Quoi de mieux que de prendre de la hauteur pour avoir une vue imprenable sur Cape Town ? Le must : au lever du soleil ! Table Mountain se remplit de touristes par centaines en journée, arrivant par le Cable Car. Grâce à la randonnée, nous avons eu la chance d’avoir le lieu pour nous seuls aux premières lueurs du soleil. Enfin il faut dire qu’on l’a bien mérité ! Départ à 4h30 de l’auberge (l’heure de départ varie en fonction de la saison), über avec notre guide direction le point de départ de la randonnée. Il faisait froid, très froid ! Un conseil, couvrez-vous de nombreuses épaisseurs que vous pourrez ensuite enlever au fur et à mesure de la montée. A la frontale, nous avons suivi notre guide pendant environ 3h (avec des pauses vraiment bienvenues). Le jour a commencé à se lever lorsque nous étions à mi-chemin et la vue était à couper le souffle.

Pour le retour nous avons choisi le Cable Car, la vue vaut le coup (et le coût !). Attention, le cable car ne fonctionne pas les jours de vent, et la météo change vite donc regardez bien avant si vous ne voulez pas vous retrouver la tête dans les nuages. Un mot : anticipez !

A savoir également, cette zone est très fréquentée en journée mais la randonnée n’est strictement pas conseillée au lever du jour sans guide officiel. Vous entendrez forcément parler d’histoires arrivées à des touristes et même des locaux à Table Mountain alors surtout soyez prudents.

Lion’s Head

Autre randonnée, cette fois pour le coucher de soleil ! Mon auberge de jeunesse (comme de nombreuses au Cap, regardez les avis sur hostelworld) proposait une excursion gratuitement vers Lion’s Head. Après avoir fait (difficilement) Table Mountain, j’ai trouvé l’ascension plus simple et plus rapide, peut-être 1h30 environ.

La vue est magnifique et vaut largement l’ascension. Prévoyez également une lampe pour le retour si vous attendez comme moi le coucher de soleil. Il y a un petit passage à descendre donc vous risquez d’avoir un peu d’attente si comme tout le monde vous attendez le coucher de soleil. Et comme partout, soyez prudents.

Waterfront

N’ayant pas fait de programme avant de partir je me suis retrouvée le premier jour sans savoir par où commencer. Ma technique dans ce cas : dire oui aux propositions ! L’une des personnes de ma chambre se dirigeait vers le waterfront, alors go !

En journée pas de souci pour se balader à pieds (enfin je n’ai jamais eu de souci mais on vous le déconseillera souvent) et la marche est agréable jusqu’au waterfront, surtout lorsqu’on approche de la marina. Des phoques (je crois !) étaient tranquillement entrain de faire leur vie sur le port.

Vous pouvez également vous arrêter à l’aquarium, rencontrer les pingouins, requins, méduses et bien d’autres…

Le waterfront est un lieu très touristique, et très vivant. Prenez le temps de vous y balader, tout simplement. Faites une pause déjeuner au « Food Market » et testez les spécialités locales, ou moins locales mais délicieuses. Vous pouvez également réserver une excursion en bateau autour de la baie, à nager avec les phoques ou l’une des nombreuses excursions possible. J’aurais aimé nager avec les phoques mais je n’ai finalement pas eu le temps ! Une prochaine fois !

Free Walking Tours

Cela existe maintenant dans de nombreuses villes à travers le monde, des visites « gratuites » de la ville autour d’une thématique. Cela fonctionne sur un système de pourboires uniquement, soyez généreux 🙂 Je le fais en général à chaque fois que je voyage, une bonne manière de découvrir une ville à travers les yeux d’un local.

A Cape Town il y a plusieurs tours possibles d’environ 1h30-2h chacun : L’histoire de Cape Town, de l’Apartheid à nos jours et découverte de Bo Kaap. Il vous suffit de réserver sur internet juste avant et de vous présenter au point de départ (qui était simple à trouver, et pourtant on a raté le premier départ en ne le trouvant pas la première fois ^^). De préférence commencez par l’histoire avant d’enchaîner sur l’apartheid, puis le Bo Kaap. Vous pouvez également espacer sur plusieurs jours, tout en une journée c’est beaucoup (trop), sauf si vous êtes vraiment pressés !

Lors de votre visite, votre guide vous parlera peut-être de Charly’s Bakery. Je vous conseille de tester, leurs gâteaux et boissons donnent envie, mais surtout ils sont vraiment délicieux !

Les plages

Les premiers jours à Cape Town étaient froids, très froids, surtout pour quelqu’un comme moi qui arrivait de l’île Maurice. Et pourtant une semaine plus tard il faisait 20 degrés de plus, et même très chaud pour une journée plage. Pas facile à suivre mais je ne vais pas me plaindre, j’ai pu en profiter pour découvrir l’une des plages de Cape Town : Camps Bay. Très facile d’accès en uber (ou bus je pense), c’est un lieu sympa à découvrir et pour passer une journée relax ! En revanche en fin de journée quand tout le monde a décidé de quitter la plage le prix des uber avait été multiplié par 2 ou 3 !

Robben Island

La prison est célèbre notamment pour avoir accueilli Nelson Mandela. Accessible en ferry, il faut réserver pour rejoindre l’île. Malheureusement tout était complet lorsque j’ai voulu acheter mes billets, et ensuite les conditions météo ont bloqué les ferrys. Un conseil ne faites pas comme moi et anticipez également !

Autour du Cap

Le Cap de Bonne Espérance

J’ai choisi une excursion tout compris à la journée et quand on compte toutes les entrées de parc et autres, c’est plutôt rentable. Je suis partie avec Baz Bus, plutôt bien et en plus très pratique car on peut réserver sur le site ou chatter en ligne avec eux (ou même demander un rappel téléphonique). Détails de la journée :

  • Pause à Hout Bay, possibilité de voir la colonie de phoques (en option). Bon c’est une sortie sur un petit bateau rempli, jusqu’à s’approcher à côté d’un rocher rempli de phoques…ça dépend donc de vos goûts !
  • Boulders Beach et ses pingouins : une plage remplie de pingouins. Le lieu est très fréquenté et vous devrez jouer des coudes sur la plateforme ! Vous pouvez également faire la promenade sans payer l’entrée, vous verrez malgré tout de nombreux pingouins, mais pas forcément d’aussi près (quoi que). A vous de choisir, rien ne vous empêche de faire les 2, ou de faire la promenade pour vous rendre compte si vous voulez voir ces petites bêtes d’un peu plus près ou pas ! Le village de Simon’s Town est petit mais mignon avec quelques petits cafés sympas et à tester, comme Coffee and Gelato !
  • Cap de bonne espérance : dernière étape et pas des moindres. Pique nique dans le parc national avant de prendre la direction du Phare. Petite marche pour grimper jusqu’au phare et profiter de la vue. On prend de la hauteur avant de redescendre sur la plage. L’eau était ultra gelée malheureusement mais la promenade est vraiment sympa, jusqu’à arriver au cap de bonne espérance.
  • En bonus : la route longeant la côte, nous avons eu la chance de voir une baleine s’ébattre pas loin des côtes. Nous avons également croisé quelques autruches et singes pour compléter cette super journée. La route scénique est vraiment sympa, avec quelques pauses à différents points de vue.

Le parc de Kirstenbosch

Le parc est très grand avec de nombreuses possibilités de marche. Prévoyez un peu de temps et renseignez-vous avant sur les randonnées à faire. Tout ce que j’ai pas fait en gros ! Donc au final on a marché et profité du paysage, qui valait le coup…

La plage de Muizenberg

La plage de Muizenberg est souvent représentée sur les guides touristiques avec ses maisonnettes colorées. Très jolie à voir, elle l’est moins quand il s’agit de se baigner en hiver. Sur une journée particulièrement venteuse elle était déserte. Elle peut également être un bon spot pour ceux souhaitant s’essayer au surf, il y a de nombreuses possibilités de location de planches et cours à proximité.

Un safari à la rencontre des Big 5

Il faut savoir qu’il n’y a pas de « vrai safari » à proximité de Cape Town. De nombreuses excursions étaient proposées dans des réserves privées (à des prix très élevés), mais bon c’était mon rêve de rencontrer les Big Five alors je me suis laissée tenter. Grave erreur ! J’ai eu l’impression d’être dans un zoo géant. Les lions étaient à part et n’ont jamais chassé de leur vie puisqu’ils sont nourris. Pareil pour les autres animaux. Le concept reste toutefois bien pour les familles voulant voir les Big 5 simplement, et également pour la sauvegarde des animaux. J’ai été très déçue car j’avais l’image en tête des grands parcs nationaux et des animaux sauvages. Bon ce rêve, ça sera pour une prochaine fois !

La route des vins

Il parait que c’est cool et que la région est jolie. Je n’ai finalement pas eu le temps de le faire, mais j’ai goûté le vin…ça compte quand même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *