Envies

Opération de la myopie PKR

Aujourd’hui, je change de style ! Pas de sujet voyage, puisqu’ils sont limités. Pour autant, l’opération de la myopie peut faciliter la vie en voyage 😉 J’en profite pour vous partager mon expérience, ayant moi-même passé des heures à chercher des infos et témoignages sur ce sujet.

Opération de la myopie, qu’est ce qui m’a décidé ?

Tout d’abord il faut savoir que cela fait plus de 15 ans que je porte des lentilles. Par moments je commençais à avoir du mal à les supporter. Les opthalmos le disent, il y a une durée de vie pour les lentilles. Alors les options étaient le passage aux lunettes, ou l’opération de la myopie.

Et puis bon, ne plus mettre la tête sous l’eau depuis des années, avoir peur de perdre mes lentilles à la mer ou la piscine. Etre limité sur les soirées parce qu’on a « oublié son produit à lentilles ». On a tous connu ça, et c’est loin d’être ce que l’on préfère.

Bon, au final, 3 critères m’ont décidé principalement :

  • plusieurs amis et collègues à avoir fait l’opération et très heureux du résultat
  • une mutuelle qui rembourse très bien l’opération
  • du temps ! Pas de possibilité de partir en voyage, des congés à utiliser. Bingo.

Opération PKR, Lasik ou Smile ?

Il existe plusieurs types d’opération, avec des méthodes différentes. Votre ophtalmo vous expliquera mieux que moi ! Pour moi, j’avais le choix entre Lasik et PKR. Les 2 opérations sont adaptées à mon type de myopie. J’ai trouvé beaucoup d’informations sur ce site d’ailleurs, ça m’a plutôt aidé.

La différence ? La méthode et le prix. Chaque méthode à ses avantages et ses inconvénients. Les plus gros inconvénients liés à la PKR pour moi sont le temps de récupération et la douleur. Les avantages de la PKR : le prix et les risques en cas de coups (enfin je crois).

J’avais du temps devant moi et un budget limité, j’ai choisi l’opération PKR ! Restez allongée plusieurs jours ne me faisait pas peur. Je voyais cela plutôt comme une occasion de couper du travail et d’utiliser mes jours à bon escient.

Choses à savoir pour l’opération de la myopie PKR

Avant l’opération

J’ai eu deux rdv avec mon opthalmo avant l’opération. Un premier pour évaluer si j’étais éligible ou non, grâce à une série de tests. Lors du deuxième rdv, j’ai eu le droit à un fond de l’œil. Venez accompagné car vous ne pourrez pas conduire après. C’est la partie que j’ai le moins aimé. Pas de lentilles plusieurs jours avant le fond de l’œil. Un gros flou le jour du fond de l’œil et une hypersensibilité au soleil.

Lors du 2e rdv, j’ai choisi l’opération que je souhaitais. L’ophtalmo m’a alors donné une ordonnance. J’ai pris une date de rdv pour l’opération et voilà ! Simple et effice.

Pour information, certains collègues n’ont eu besoin que d’un rdv pour déterminer leur éligibilité ou non. J’ai trouvé cela un peu poussif et cher pour ma part, me sentant davantage comme une cliente plutôt qu’une patiente… Choisissez donc bien la personne qui va vous opérer, en vous basant sur des recommandations de préférence.

Je suis repartie avec une liste de médicaments (gouttes, anti-douleurs, compresses…) à aller chercher à la pharmacie. Faites le bien avant car le traitement débute la veille de l’opération. Dernière consigne : pas de maquillage dans les jours précédents l’opération, ni de lentilles.

Le jour de l’opération

L’opération avait lieu un jeudi après-midi pour moi. Premières gouttes à mettre le matin, et surtout un comprimé anti-douleur/décontractant.

Je suis restée 1 heure en tout sur place. Le temps de l’accueil, la préparation… Ensuite, les gouttes anesthésiantes, et c’est parti. Le laser en lui-même dure une poignée de secondes (45 et 35 secondes pour moi). Les yeux sont maintenus par un écarteur. La sensation est étrange, mais on ne sent rien et ça ne dire pas très longtemps. Ensuite, on te pose une lentille pansement, et c’est fini.

Après l’opération, c’est un peu flou, mais on voit. Enfin surtout la première heure apparemment. Dans mon cas, le premier jour s’est plutôt très bien passé. Pas de douleur, je pouvais voir mon téléphone à peu près et envoyer des messages (ce qui n’est pas toujours le cas à priori). Plus qu’à suivre l’ordonnance !

Après l’opération de la myopie

Le lendemain, les choses se sont compliquées. J’avais les paupières très gonflées, j’ai commencé à avoir mal avec les yeux ouverts. Le vendredi et le samedi j’ai essentiellement gardé les yeux fermés, assise ou allongée dans mon lit. Les comprimés aident, vite fait…

A ce stade, il faut surtout prendre sur soi et attendre que ça passe ! Heureusement, j’avais prévu le coup. J’avais préparé des playlists de podcasts, livres audio, méditation et musique. Tout ce qui peut être fait les yeux fermés en fait. Ca m’a bien aidé et le temps est passé plutôt vite.

Dimanche après-midi, une révélation. La douleur a quasiment disparu. La vue reste assez floue, mais ce n’est pas grave, je n’ai plus mal !!

J’en suis maintenant à J+6, j’ai repris le travail cet après-midi et tout va bien. J’évite pour l’instant les écrans de manière très prolongée, mais je vois très bien. Je peux conduire normalement et profiter !

J’ai toujours l’impression d’avoir envie d’enlever mes lentilles quand mes yeux fatiguent un peu, ou de chercher mes lunettes le matin… Rien de tout cela ne va me manquer !

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *